Menu

Quelques personnages officiels à Tahiti (1871)

Quelques personnages officiels À Tahiti sous le règne de

Titre : Quelques personnages officiels à Tahiti Sous le règne de Sa Majesté Napoléon III
Auteur: Jean Paul Chopard
Éditeur : Imprimerie de J.B. Lefournier Ainé – Brest
Date d’édition : 1871
Résumé : Le 11 mars 1870, M. le comte de Kératry, député au Corps législatif, a porté à la tribune une grave accusation contre la mission catholique et française des îles Gambier.
Il a basé son dire sur plusieurs pièces officielles, qu’il a lues à ses collègues, et qui sont indiscutables, assure-t-il. Nous accueil lons toujours avec respect les affirmations d’un honnête homme et nous donnons foi à sa parole surtout quand il s’agit d’une accusation grave qui ne peut pas avoir été faite à la légère et dont tous les termes, toutes les preuves ont dû être scrupuleusement pesées dans la balance d’une conscience équitable et amie de la vérité.
Et, néanmoins, nous sommes obligé de ne point admettre comme vraie l’accusation portée par M. de Kératry parce que les pièces indiscutables sur lesquelles il s’appuie n’offrent pas les garanties nécessaires pour donner de la valeur à un témoignage. Ces pièces sont écrites par des personnes dont l’honorable comte n’a pas fait connaître le nom.
Est-ce par oubli ou est-ce volontairement ?
Est-ce, comme plusieurs personnes l’ont pensé, parce que la connaissance de ces noms eût retiré aux pièces toute leur valeur ?
C’est probable !
M. le comte de Kératry (p7); M. Louis-Eugène Gaultier de la Richerie (p10); MM. Landes et Duprat (p32); M. le comte Emile de la Roncière (p46); M. François-Xavier-Marie Caillet (p52); le commerce des missionnaires (p68); conclusion (p83).
Nombre de pages : 85
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Droits : domaine public
Identifiant : oc 6332 6
Source : Harvard College Library
Numérisation : Google
Adresse : https://books.google.com

 

 

Categories:   1870 - 1879, Français, Google Books, Livres, périodiques & bulletins, Société, Tahiti

Tags:  

Comments

Laisser un commentaire