Menu

Les îles Marquises et Taïti (1841-1846) – Mémoires pour servir à l’histoire de mon temps – Tome VII (1865)

bpt6k24385c 260

Titre : Mémoires pour servir à l’histoire de mon temps. Tome septième 
Auteur : François Guizot (1787-1874)
Éditeur : Michel-Lévy frères – Paris
Date d’édition : 1865
Sujet :
Chapitre XI – Les îles Marquises et Taïti (1841-1846)

Un inconvénient du gouvernement représentatif. – Premières navigations dans l’océan Pacifique. – Découverte de l’île de Taïti. – Divers voyageurs qui l’ont visitée du XVIIe au XIXe siècle. – La Nouvelle-Zélande et la Compagnie nanto-bordelaise. – L’amiral Dupetit-Thouars et les îles Marquises. – Motifs de notre prise de possession des îles Marquises. – L’amiral Dupetit-Thouars à Taïti. – Établissement et conditions du protectorat français à Taïti. – Les missionnaires anglais à Taïti. – Les missions protestantes et les missions catholiques dans l’océan Pacifique. – Débats dans la Chambre des députés à ce sujet. – Le capitaine Bruat nommé gouverneur des établissements français dans l’océan Pacifique. – Retour de l’amiral Dupetit-Thouars à Taïti. – Il substitue la complète souveraineté de la France au protectorat. – Réclamation de la reine Pomaré et des Taïtiens. – Fermentation à Taïti. – Menées de M. Pritchard, ancien missionnaire anglais. – Il abat son pavillon de consul d’Angleterre et en cesse les fonctions. – Le gouvernement français ordonne le rétablissement du protectorat. – Débats dans les Chambres à ce sujet. – Arrestation, emprisonnement et expulsion de M. Pritchard à Taïti. – Effet de cet incident à Londres. – Langage de sir Robert Peel. – Mon langage. – Négociation à ce sujet. – Conduite et correspondance du capitaine Bruat. – L’expulsion de M. Pritchard est maintenue et une indemnité lui est accordée. – Motifs de cette double mesure. – Les amiraux Hamelin et Seymour, commandants des stations française et anglaise dans l’océan Pacifique, sont chargés de s’entendre pour la fixation du taux de l’indemnité. – Lettre que m’écrit le roi Louis-Philippe pour se charger du payement de l’indemnité. – Le cabinet s’y refuse. – Débat dans la Chambre des députés. – Attitude du cabinet. – Il n’obtient qu’une faible majorité. – Il annonce sa résolution de se retirer. – Démarche du parti conservateur. – Le cabinet reste en fonctions. – Appréciation de cet incident. (pages 40 à 117)
Pièces historiques :

– Instructions données à l’amiral Dupetit-Thouars, par M. l’amiral Duperré, ministre de la marine et des colonies 467
– Le contre-amiral Dupetit-Thouars à M. le ministre de la marine et des colonies 471
– Le contre-amiral Dupetit-Thouars au ministre de la marine 472
– Instructions de l’amiral Roussin, ministre de la marine et des colonies, à M. le capitaine Bruat, nommé gouverneur des îles Marquises 479
– Instructions confidentielles de l’amiral Roussin, ministre de la marine et des colonies, à M. le capitaine Bruat, gouverneur des établissements français dans l’Océanie 492
– Le ministre de la marine à M. Bruat, gouverneur des établissements français dans l’Océanie, commissaire du Roi près la reine des îles de la Société 504
– Le ministre de la marine à M. Bruat, gouverneur des établissements français dans l’Océanie, commissaire du Roi près la reine des îles de la Société 509.
Type : monographie imprimée
Langue : Français
Droits : domaine public
Identifiant : ark:/12148/bpt6k24385c
Source : Bibliothèque nationale de France
Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30561832j
Provenance : Bibliothèque nationale de France

 

 

Categories:   1860 - 1869, Bibliothèque Nationale de France - Gallica, Français, Livres, périodiques & bulletins, Marquises, Société, Tahiti

Comments

Laisser un commentaire