Menu

Essai d’une flore de l’archipel des Marquises (1858)

Titre : Essai d’une flore de l’archipel des Marquises
Auteur : Edélestan Jardin
Éditeur : J-B Baillère – Paris
Date : 1858
Sujet : La constitution géologique de l’Archipel des Marquises est extrêmement favorable à la production d’espèces de plantes très différentes; les îles qui composent ce groupe sont, comme je l’ai fait voir dans un autre mémoire, composées de hautes montagnes dont les flancs sont exposés aux rayons d’un soleil ardent et sillonnés à différentes hauteurs par des ravines profondes et humides.
Les vallées qui descendent des sommets s’élargissent à mesure qu’elles se rapprochent du bord de la mer, où elles se terminent quelquefois en une plage de sable sur laquelle croissent les plantes des pays les plus chauds. Dans les nombreux replis que forme le terrain accidenté de ces Iles, se développent, sous l’ombre épaisse des grands arbres, des Géologie et minéralogie des Marquises, espèces plus voisines des zones tempérées; enfin, dans les parties les plus élevées, on en rencontre qui végètent dans l’ouest de la France (Melrosideros, Sinapis, Oxalis.)
Afin de faire saisir d’un coup d’œil l’ensemble de la végétation des Marquises, et particulièrement de Noukahiva (Nuku Hiva), j’ai pensé qu’il ne serait peut-être pas inutile de présenter le tableau ci-après, divisé par familles, des espèces que j’ai recueillies dans cet archipel.
Langue : Française
Type : Monographie imprimée
Droits : Domaine public
Source : Harvard University Herbarium
Agrégateur de contenu : Google Livres
Lien : https://books.google.com/books?id=bAEZAAAAYAAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false

 

Categories:   1850 - 1859, Français, Google Books, Harvard University, Livres, périodiques & bulletins, Marquises

Comments

Laisser un commentaire