Médiathèque Historique de Polynésie Française – MHP

Menu

Marquisiens devant une maison traditionnelle sur plateforme en pierre (1899)

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Titre : Group in Costume Inside Pole and Thatch House on Stone Platform Near Water 1899 – N°A2673
Auteur : Henry Clifford Fassett
Date : 1899
Sujet : Marquisiens devant devant une maison traditionnelle à Nuku Hiva. Photographie réalisée lors de l’expédition Albatross entre 1899 et 1900. L’US Fish Commission fait construire le vapeur Albatross en 1882. Il s’agit d’un navire de recherche scientifique dont la vocation est l’étude des populations de poissons et les relevés hydrographiques dans le Pacifique. L’expédition de 1899-1900 est menée par l’ingénieur américano-suisse Alexander Emanuel Agassiz dans les îles et atolls du Pacifique Sud. Ils visitent les Marquises, les Tuamotu, les îles de la Société, les îles Cook, Tonga, Fidji, les îles Ellice, les îles Gilbert, les îles Marshall, les îles Caroline et les îles Ladrone.  Au cours de ce voyage, Harry Clifford Fassett, commis du capitaine et photographe, photographie sur plaque de verre les populations locales, les sites et les paysages. D’autres photos sont attribuées à Charles Askins Townsend.
Type : photographie sur verre
Droits : Domaine public
Identifiant : NAA INV 04975100 / OPPS NEG 40197
Source : Photo Lot 97 DOE Oceania: Fr Poly: Marquesas: NM 50990 04975100, National Anthropological Archives, Smithsonian Institution
Identifiant numérique: siris_arc_63407
Agrégateur : SIRIS
Lien : http://collections.si.edu/search/results.htm?print=yes&q=record_ID:siris_arc_63407

Categories:   1900 - 1909, Anglais, Marquises, Photographies, Smithonian Institution Archives

Comments

  • Posted: 22 avril 2017 08:06

    Jacques Iakopo PELLEAU

    Kāòha nui,
    Il s’agit du paepae « Pikivehine » qui fait désormais partie du site nommé « Tohua Temehea », un ensemble architectural culturel sur le front de mer de Taiohae. Cette habitation était déjà là en 1800 à l’arrivée d’Edward Robarts, un anglais qui séjourna à Nuku Hiva de 1800 à 1806. Dans son journal (que je viens de traduire en français et qui sera publié en 2017 ou 2018 chez Haere Po de Tahiti), il nous explique que ce « haè » appartenait à la « reine-mère » Putahaii et qu’elle l’a autorisé à en occuper une partie. Putahaii était la mère du grand chef-hakaìki Kiatonui, arrière grand-père de Temoana, chef des Teii de Taiohae à l’annexion des Marquises en 1842. Le fils de ce dernier, Stanislas Moanatini, sera le dernier chef de Taiohae ; il mourra en 1893.
    Entre 1987 et 1989, ce site de Temehea a été entièrement restauré et agrandi pour recevoir le 2ème Festival des Arts des îles Marquises en 1989. Le nom de Temehea signifie « Émotion du cœur » tant les Marquisiens étaient émus de pouvoir danser et chanter en public à nouveau alors qu’on leur avait interdit jusqu’à la fin des années 1970. Le site est orné de nombreuses statues taillées par des sculpteurs locaux de renom, tels Séverin Kavee Taupotini (toujours vivant) et Uki Haiti (décédé).

    • Posted: 22 avril 2017 09:29

      ADCP

      Merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations. Nous avons hâte de lire votre traduction. Tenez nous au courant de la sortie.
      • Posted: 22 avril 2017 17:07

        Jacques Iakopo PELLEAU

        Ka'oha nui, pour la traduction de Robarts, je crois que je n'aurai pas besoin de vous prévenir; les media s'en chargeront. Pour tous ceux qui ont les Marquises au cœur, ce sera un événement de première grandeur et je suis fier de ma participation. Merci aussi à vous pour votre travail, source de découvertes permanentes pour les passionnés à l'affût.
        • Posted: 22 avril 2017 20:45

          ADCP

          Pas de souci, on se fera l'écho de la sortie du livre avec grand plaisir.
  • Posted: 23 avril 2017 08:41

    Mirésa

    C'est tellement merveilleux de voyager dans le passé!!
    • Posted: 23 avril 2017 22:15

      ADCP

      Oui, ce sont des trésors qui se dévoilent à chaque découverte...

Laisser un commentaire