Médiathèque Historique de Polynésie Française – MHP

Menu

Tahiti dans la littérature française à la fin du XVIIIe siècle. Quelques ouvrages oubliés

Journal de la Société des océanistes, tome 3, 1947

Journal de la Société des océanistes, tome 3, 1947

Titre : Tahiti dans la littérature française à la fin du XVIIIe siècle. Quelques ouvrages oubliés – Les origines d’une légende
Auteur : Jean Gautier

Publication : Journal de la Société des Océanistes
Éditeur : Société des Océanistes
Date d’édition : 1947
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Droits : licence Creative Commons

EXTRAIT

La légende du « Bon Sauvage » naquit de bonne heure dans la littérature (1). Le rêve des Hespérides et de l’Atlantide a hanté toute l’antiquité; quelque part du côté du soleil couchant, il existait, pensait-on, des terres jadis connues, des îles fortunées où les hommes vivaient dans un état de bonheur parfait.

L’idée de l’âge d’or n’apparaît plus au moyen âge que comme une illusion détruite à tout jamais par le péché originel. Mais, comme ces ruisseaux du désert qui se perdent soudain pour reparaître plus loin, le thème devait renaître au xvie siècle. Avec Montaigne, le Noble Sauvage reprend sa place dans notre littérature (2). Avec les découvertes géographiques des Portugais et des Espagnols, l’humanité prit contact avec de vrais sauvages : le public se passionna pour les récits des explorateurs et des missionnaires.”

 

Référence bibliographique de l’article

Gautier Jean. Tahiti dans la littérature française à la fin du XVIIIe siècle. Quelques ouvrages oubliés [Les origines d’une légende]. In: Journal de la Société des océanistes, tome 3, 1947. pp. 43-56.

DOI : 10.3406/jso.1947.1562

www.persee.fr/doc/jso_0300-953x_1947_num_3_3_1562

Categories:   1940 - 1949, Français, Livres, périodiques & bulletins, Persée, Tahiti

Comments

Laisser un commentaire